Temps d’arts ?

Un projet de formation professionnelle au cœur de la formation des enseignants

Un projet en synergie avec tous les acteurs de l’ESPE

Temps d’arts est un projet de formation professionnelle qui débute en master 1 et chemine tout au long de vie professionnelle des enseignants. Ce dispositif s’inscrit dans le parcours d’éducation artistique et culturel des étudiants et des enseignants, il articule toutes les formations du master MEEF (UE) et celles hors master(les ateliers de pratique artistique, l’association sportive, la chorale).

« TDA#2 » est un terreau fécond pour la construction des savoirs professionnels liés à l’éducation artistique et culturelle, à l’interdisciplinarité, à la polyvalence, au partenariat, à la coopération avec les acteurs de l’école. Il s’agit de former des enseignants créatifs, inventifs capables de concevoir et de réfléchir sur leurs pratiques afin de pouvoir développer chez leurs élèves une culture humaniste et artistique.

Dans les trois centres de Lyon, Bourg et Saint Etienne les étudiants participent à des évènements dans le domaine des arts visuels, de la danse, du théâtre, de la musique et la recherche. Il s’agit d’enrichir leur culture artistique et de développer leur sensibilité, leur créativité, leurs capacités d’expression et leurs facultés de juger, de comprendre et réfléchir.

Toutes les propositions valorisent l’entrée par des démarches de création et encouragent la participation à des expériences sensibles, des pratiques artistiques et culturelles collectives et partagées.

Un projet en synergie avec les partenaires de l’ESPE

S’il favorise l’accueil des enseignants du  premier et second degré, des personnels, des étudiants et usagers ainsi que des publics extérieurs, TDA#2 s’appuie aussi sur des ressources locales et sur un réseau partenarial : structures culturelles, collectivités territoriales, associations, artistes. Il est organisé avec le soutien de la DRAC Rhône Alpes Auvergne, des collectivités locales et des partenaires de l’ESPE de Lyon : l’Opéra, les musées, les centres d’art, le centre chorégraphique national …

Le projet d’un collectif d’enseignant autour d’une thématique : ALTEROPHILIE

Les propositions pédagogiques conjuguent dans les différents domaines artistiques les finalités du projet de formation, les exigences du CRPE et une thématique : cette année Alterophilie à la rencontre de l’autre. Sont traitées sous des angles singuliers et pluriels les questions qui touchent à l’altérité, aux différences, à la diversité,  aux cultures, aux rencontres, à la laïcité.

Chaque proposition est menée par les enseignants et /ou les artistes partenaires dans la perspective d’une transposition à la classe par des réflexions sur les didactiques des disciplines et leurs mises en œuvre possibles dans les classes.

LE PROGRAMME

Des contenus de formation en lien avec la maquette du master MEEF et les épreuves orales du CRPE.

Des productions d’étudiants : des présentations d’ateliers, des expositions, des installations réalisées en cours ou dans les ateliers hors master.

Des artistes en résidence : des spectacles, des impromptus, des performances qui interrogent par des démarches de création singulières la thématique de l’altérité.

Des conférences : des chercheurs invités qui nourrissent la réflexion théorique.

Des écrits réflexifs, libres ou évalués dans le cadre des deux années du master.

Deux temps forts

La journée banalisée du 25 novembre : durant laquelle les étudiants sont invités à participer à des conférences, des ateliers, des spectacles et à s’engager lors du pique-nique artistique dans des performances.

La soirée du 2 décembre : « ART-ELIERS » soirée de présentation du travail de tous les ateliers Arts (dans et hors master) qui se termine par un bal chorégraphique préparé lors des impromptus chorégraphiques dans les classes.